https://nordeclair-mouscron.sudinfo.be/994277/article/2022-09-16/apres-111-jours-de-travaux-la-piscine-aqualys-pu-etre-inauguree-comines-warneton?fbclid=IwAR1nkZchvWB6GU6epGZKCRvYq7ob81ZmjIDJzYi-L6DA7iMDxLoODM3EOec Discours de la Bourgmestre de Comines‐Warneton, Madame Alice Leeuwerck, à l’occasion de l’inauguration de l’après‐travaux de la piscine Aqua Lys à Comines. Quel bonheur de vous voir si nombreux en cette journée si particulière pour nous, à Comines‐Warneton. Notre Piscine Aqualys rouvre enfin ses portes, après 111 jours de travaux, après une pandémie sanitaire, en dépit de la crise énergétique qui menace toutes les piscines et infrastructures publiques. Je remercie, à cet eff

https://nordeclair-mouscron.sudinfo.be/994277/article/2022-09-16/apres-111-jours-de-travaux-la-piscine-aqualys-pu-etre-inauguree-comines-warneton?fbclid=IwAR1nkZchvWB6GU6epGZKCRvYq7ob81ZmjIDJzYi-L6DA7iMDxLoODM3EOec Discours de la Bourgmestre de Comines‐Warneton, Madame Alice Leeuwerck, à l’occasion de l’inauguration de l’après‐travaux de la piscine Aqua Lys à Comines. Quel bonheur de vous voir si nombreux en cette journée si particulière pour nous, à Comines‐Warneton. Notre Piscine Aqualys rouvre enfin ses portes, après 111 jours de travaux, après une pandémie sanitaire, en dépit de la crise énergétique qui menace toutes les piscines et infrastructures publiques. Je remercie, à cet effet, Guy Brutsaert, Benoît Brun et Philippe Mouton pour leurs interventions détaillées et pleines de sens. Depuis sa création, la piscine Aqualys a traversé les décennies, bravé les difficultés, vu s’enchaîner les menues puis grosses rénovations ; vu passer des générations de bambins, enfants, élèves et étudiants, clubs, parents, grands‐parents, aînés, sportifs et moins sportifs, baigneurs contraints ou passionnés, en tenue de bain. Les profils restent les mêmes et pourtant, la société a évolué : l’offre sportive et de loisirs s’est étoffée, les besoins énergétiques sont en pleine mutation, les collaborations sont nécessaires. Et notre piscine doit s’y adapter, constamment. Jadis la piscine était une des rares possibilités de divertissement en temps de pluie, aujourd’hui, les salles ludiques et activités indoor se multiplient. Jadis, la piscine était le seul moyen de se baigner en intérieur, aujourd’hui, les piscines tropicales sont présentes aux 4 coins du pays. Et paradoxalement, certains jugent nos augmentations raisonnables des tarifs, inacceptables ; certains jugent la température de l’eau de notre bassin sportif, trop froide. Nous aurions pu être nostalgiques ou défaitistes : nous avons choisi la voie de l’optimisme. Croire en notre infrastructure. Croire « en notre bonne Renault » à défaut d’avoir « une Ferrari », mais ça roule bien, pour paraphraser notre directeur Benoît Brun dans la presse en 2019 L’époque où chaque ville possédait sa propre piscine est décidément bien révolue. L’heure est à la coopération, à la collaboration. Je me félicite de l’excellente négociation réalisée avec la Ville Wervik afin de pérenniser notre infrastructure tout en permettant aux citoyens de Comines‐Warneton et de Wervik, de bénéficier de tarifs préférentiels. Une collaboration au‐delà de nos frontières régionales, qui montre que, plus encore en période de crises, le travail collaboratif a de belles heures devant soi. Depuis septembre, les écoliers de Comines‐Warneton et du Nord de la France partagent les lignes de bassin avec les élèves néerlandophones de Wervik‐Centre et de Kruiseke. Les mélodies de français et de néerlandais prouveront aux mauvaises fois, que quand on veut, on peut, et que Comines‐Warneton est résolument une Ville sans Frontières, comme je la rêve chaque jour, faisant fi du communautarisme. Bedankt, Youro en jouw team, om hierin te geloven. De laatste aanpassingen werden aangebracht en op enkele details na, is alles nu ook overal vertaald. En termes financiers, la collaboration permet de pérenniser notre infrastructure, grâce à l’investissement conjoint de la Ville de Comines‐Warneton qui verse, annuellement, 480 000 euros à l’IEG en plus de 60 000 euros pendant 20 ans pour les frais de rénovation ; et grâce à l’investissement de la Ville de Wervik à hauteur de 35 000 euros annuels dans le déficit de notre piscine. Mais ne nous reposons pas sur nos lauriers. Si pour l’heure, une solution est trouvée pour « sauver » notre piscine des flots, il nous faut rester prudent. Si nous souhaitons rester une piscine à taille humaine, à l’échelle de notre Ville et ouverte à tous les publics, il faudra poursuivre les efforts et les investissements afin de continuer à attirer toutes les générations de baigneurs. Plusieurs projets sont en cours de réalisation et en réflexion afin de rendre notre piscine encore plus accueillante : la réalisation d’un second petit bassin est à l’étude, aménagements pour les enfants, coin « cheveux », panneautique, agrémentation de vestiaires pour les familles, nouvelles activités, etc. Dans les prochaines années, notre piscine sera au cœur d’un pôle culturo‐sportif important et novateur. En effet, la création du complexe sportif de Comines, qui permettra à nos sportifs d’évoluer et de jouer sur des plateaux dignes de leurs disciplines et permettra d’accueillir correctement le public et les clubs, verra le jour. Piscine, Bibliothèque, Centre Culturel, Maison de Jeunes, dojo et centre sportif ne feront plus qu’un et seront rassemblés en un pôle unique, dont les infrastructures seront reliées entre elles et accessibles par tous les modes doux. Pour que demain, pendant que la grande suive son cours de natation, papy et les plus petits puissent lire un livre à la bibliothèque, maman suivre son cours de karaté, et mamy suivre son cours de yoga. Parce que notre Ville à l’ambition de poursuivre ses objectifs de rassembler les personnes, de rassembler les générations dans des infrastructures de qualité.

Ce sujet de discussion accompagne la publication sur https://www.facebook.com/MouscronComines/posts/1805053536496835/